Pour son entrée en coupe de Vendée des réseves, l’équipe B était opposée à l’équipe de Mortagne sur Sèvre B, sur le terrain de celle-ci, à une heure inahibituelle : 12h30

Pour certains, cette heure avancée de la journée a eu un effet sur la couleur de leurs teints et de leurs yeux…aaahhhh sacré samedi soir!!!!!

Revenons sur le terrain : l’équipe B avait à coeur de se racheter par rapport à sa piètre prestation du week-end dernier, pour cela elle devait défier une équipe qui évoluait au même échelon qu’elle, bénéficiant également du même nombre de points dans son championnat respectif

Composition de l’équipe : Rabeau, Roger, Morin Ludo, Guilmineau Benj, Da Costa, Robert, Tardif, Sourisseau, Deglorie, Guilmineau Mat, Tricoire     Remplaçants : Grelet, Blanchard David, Blanchard Max

La partie était prise au sérieux par les joueurs du FCCM qui essayait de jouer tant bien que mal au ballon, avec de l’envie et une présence dans les duels qui faisait plaisir à voir et qui prouve bien que « quand on veut, on peut ». Une première mi-temps où les occasions de part et d’autre furent proches du néant avec deux équipes qui se reposaient sur des défenses biens en places. Une première mi-temps plaçée sous le signe de l’observation

La deuxième mi-temps repartait sur le même rythme, où les deux équipes se neutralisent au milieu de terrain et attendent le moindre faux pas de son adversaire. Malheureusement, l’erreur interviendra dans notre camp, où les joueurs de Mortagne profita d’une mésentente dans notre défense pour ouvrir le score d’une frappe lobée de 30 mètres, une sanction subie suite à un relachement de notre part et sûrement à un excès de confiance. Rien n’était perdu, il restait beaucoup de temps pour revenir dans le match et les « blouges » avaient les moyens de recoller au score face à une équipe on peut dire pas extraordinaire. Le seul hic, c’est que c’est bien d’avoir le ballon mais avec un jeu parfois brouillon et quelques déchets dans la dernière passe, égaliser devient compliqué. Qu’à cela ne tienne, on a recupéré notre arme secrète : Monsieur Benjamin Guilmineau Ronaldo, maître artificier dans l’art du coup-franc que ce soit à 40 mètres ou bien à 20 mètres. A 5 minutes de la fin du match, « papa coup-franc » envoyait la sphère dans la lunette du gardien local, synonyme de prolongations pour ce match.

Les 22 acteurs s’offraient donc 30 minutes de jeu supplémentaires, où les visiteurs prendront l’avantage en première mi-temps par l’intermédiaire du joker Maxime Blanchard inscrivant un but de renard des surfaces. Avantage perdu lors de la seconde mi-temps des prolongations avec une égalisation de l’équipe locale, la séance des tirs aux buts devenait inévitable…

Pour cet exercice, nous avons eu droit à toutes les émotions, des tirs hors cadre, des arrêts de gardiens, des frappes touchants les montants et permettant de faire évoluer ou non le score de la séance, des passes aux gardiens, plus de cinq tireurs par équipe à tenter leurs chances……

Une épreuve réussie par l’équipe de Mortagne, éliminant ainsi le FCCM B avec des regrets. Retour au championnat dimanche avec une visite chez le voisin, et tout nouveau club également : St Vincent Sterlanges/Chantonnay, où la victoire est impérative dans ce derby pour prendre les 4 points et aussi un peu pour « venger » Greg mais ça c’est une autre histoire….

Bonne semaine à toutes et à tous

 

 

Les commentaires sont fermés.